G u e s s

Logiciel d'entraînement à l'utilisation des degrés de certitude
Version avec 6 zones de probabilités subjectives de réussites associées aux réponses

Jeu inspiré du "Shannon Guessing Game"
Conception : Prof. Dieudonné LECLERCQ, Jean-Luc GILLES (version internet)
Programmation : Michel HURARD


[ Les consignes | Tarifs des Degrés de Certitude (DC) | Quelques références bibliographiques ]



CONSIGNES

En résumé : tapez une lettre, un chiffre, une lettre, un chiffre, une lettre, ... et devinez ainsi lettre par lettre le contenu du texte.


TARIFS DES DEGRES DE CERTITUDE

Voici les consignes et le barème des tarifs en cas de réponse correcte et incorrecte : 
    Vous obtiendrez en cas de réponse
Si vous estimez que votre réponse a une
probabilité d'être correcte comprise entre
Ecrivez Correcte : Incorrecte :
0 % et 25 % 0 + 13 + 4
25 % et 50% 1 + 16 + 3
50 % et 70 % 2 + 17 + 2
70 % et 85 % 3 + 18 0
85 % et 95 % 4 + 19 - 6
95 % et 100 % 5 + 20 - 20
Ce tarif est calculé de telle façon que ceux qui s'auto-estiment correctement
 (sans trop de sur ou sous-estimations) récoltent le plus de points. 
 

QUELQUES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

BOXUS & Al. (1991). Principes communs pour évaluer les résultats cognitifs de la formation. Commissions des Communautés européennes, programme Eurotecnet.

GILLES, J.-L. (1995). Entraînement à l’autoévaluation : une comparaison filles/garçons à l’université. Actes du Colloque de l’AIPU " Enseignement supérieur : stratégies d’enseignement appropriées " - août 1995 - Université du Québec à Hull.

GILLES, J-L. (1996). Utilisation des degrés de certitude et normes de réalisme en situation d’examen et d’auto-estimation à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education de l’Université de Liège, Actes du Colloque de l’ADMEE-EUROPE " Dix années de travaux de en évaluation " - septembre 1996 - Université Pierre Mendes France à Grenoble, à paraître.

GILLES, J.-L. (1997). Impact de deux entraînements à l'utilisation des degrés de certitude chez les étudiants de 1ère candidature de la Faculté de Psychologie et des Sciences de l'Education de l'ULg, in Boxus, E., Gilles, J.-L., Jans, V. & Leclercq, D. (Eds), Actes du 15ème Colloque de l'Association Internationale de Pédagogie Universitaire (A.I.P.U.). Liège : Affaires Académiques de l'Université de Liège, pp. 311-326.

GILLES, J.-L. (1998a). Apports des mesures métacognitives lors d'un test de compréhension d'un article scientifique, in Depover & Noël (Eds), Approches plurielles de l'évaluation des processus cognitifs, Mons : Université de Mons-Hainaut, pp. 19-30.

GILLES, J.-L. (1998b). Mise en œuvre de tests formatifs à l'aide de l'internet, in Depover & Noël (Eds), Approches plurielles de l'évaluation des processus cognitifs. Mons : Université de Mons-Hainaut, pp. 193-204.

GILLES, J.-L. (2002). Qualité spectrale des tests standardisés universitaires - Mise au point d'indices édumétriques d'analyse de la qualité spectrale des évaluations des acquis des étudiants universitaires et application aux épreuves MOHICAN check up '99, thèse de doctorat en Sciences de l'éducation. Liège : Université de Liège, Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation de l'université de Liège.

GILLES, J.-L. et LECLERCQ, D., (1995). Procédures d’évaluation adaptées à des grands groupes d’étudiants universitaires - Enjeux et solutions pratiquées à la FAPSE-ULG, Actes du Symposium International sur la Rénovation Didactique en Biologie - novembre 1995 - Université de Tunis, à paraître.

GILLES, J.-L. et MELON, S. (2000). Comparaison de trois modalités de " testing " des compétences en français chez les étudiants médecins lors de leur première candidature à l'ULg, in Defays et al. (Eds), La maîtrise du français du niveau secondaire au niveau supérieur, Bruxelles : Editions De Boeck, pp. 161-178.

JANS, V. et LECLERCQ, D. (1996). Forum : un système d'animation et d'évaluation de grands groupes universitaires, communication au colloque de l'Association Internationale de pédagogie Universitaire (AIPU), Tunis, 4-6 novembre 1996.

LECLERCQ, D. (1975). L’évaluation subjective de la probabilité d’exactitude des réponses en situation pédagogique.Thèse de doctorat en Sciences de l’Education, Université de Liège Institut de Psychologie et des Sciences de l’Education.

LECLERCQ, D. (1983). Confidence marking, its usein testing. Postlethwaite, Choppin (eds.) Evaluation in Education, Oxford : Pergamon, 1982, vol. 6, 2, pp. 161-287.

LECLERCQ, D. & al (1993). The Taste approach: General implicit solutions in MCQq, open books exams and interactive testing and sel-assessment. NATO ASI Series, Item Banking: Interactive Testing and Self Assessment, Berlin: Springer Verlag, 1993, Vol. 112, pp. 210-232.

LECLERCQ, D. & GILLES J.-L. (1994). GUESS, un logiciel pour entraîner à l’auto-estimation de sa compétence cognitive. Actes du colloque QCM et questionnaires fermés, Paris: ESIEE, 1994.

SHANNON, C.E. (1951). Prediction and entropy of printed english. Bell Syst. Techn. J. 30, pp. 50-64.



Responsable de cette page : Jean-Luc GILLES
Dernière modification : 10-07-2003.